Filled under: hors ligne
Comments Closed

Metamkine – la cabane de béton

Metamkine – la cabane de béton

 

Nouvelle pièce de Thibault Jehanne qui après l’Islande dans ‘Eskifjördur’ (même label), s’est posé en résidence à Arromanches-Les-Bains. ‘La cabane de béton’ nous livre un univers marin où le vent semble activer tous les objets que l’on entend, des voux apparaissent dans la tourmente passagère et il ne manque que le chant de marins perdus sur la terre ferme. Thibault Jehanne ne se limite à l’enregistrement de paysages, il fabrique des miniatures électroacoustiques simples et poétiques.Notes de l’auteur : À chaque vague, la cabane de béton se décroche. Alors, les bruits et les paroles fondent et se révèlent : le sable la racle, les mollusques s’y accrochent, les hommes s’y heurtent. Bientôt, de ces blocs gigantesques nous n’y verrons que des bribes.Les paroles gelées de François Rabelais, relate les aventures de Pantagruel naviguant en pleine mer. Des sons fantomatiques se font entendre à ses oreilles. Ces sons proviennent d’une bataille passée, une année où il faisait si froid que le bruit a été gelé sur place. Au fil du temps qui se radoucit, les paroles et bruits fondent et se révèlent. Cette histoire me rappelle ces bouts de port artificiel, à ces falaises qui s’affaissent au bord d’Arromanches-Les-Bains.’La cabane de béton’, a été réalisé dans le cadre d’une résidence à la Villa La Brugère à Arromanches-Les-Bains.

Metamkine, 2015
 



Les commentaires sont fermés.