Filled under: son
Comments Closed

Farol

Farol │ en cours…

 
 
Farol raconte la traversée du Tage par le pont du 25 avril à Lisbonne. En cinquante minutes, ce field recording dresse le portrait d’une architecture monumentale. Au fil d’une journée, nos oreilles se déplacent au cœur d’un vacarme assourdissant et nous transportent vers un crépuscule éclatant.

Le pont du 25 avril est un emblème pour la capitale portugaise. Visible à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde, il sert de repère. Un repère visuel mais aussi sonore : on entend de loin le son produit par les véhicules le traversant. À mesure qu’on s’en approche le bourdonnement se fait plus fort jusqu’à devenir violent, comme la lumière d’un phare devient aveuglante lorsque la côte est proche. Après avoir travaillé sur la présence discrète de l’homme dans l’espace immense du désert islandais (Eskifjörður), j’aimerais avec Farol explorer le paysage sonore urbain et l’activité humaine envahissante sur l’environnement sonore.

 



Les commentaires sont fermés.